Informations générales sur la Terre

Auparavant, il était généralement jugé, que la structure de la Terre est uniforme, que son état d'agrégation ne change que sous la pression des couches adjacentes, se transformer initialement en liquide, puis en gazeux. C'était lié à un fait déjà connu il y a longtemps, que la température augmente à mesure que vous vous enfoncez plus profondément dans la Terre, En conséquence, même à une profondeur de plusieurs centaines de mètres, le travail d'un mineur est difficile et très onéreux.

Sur la base de l'observation de l'augmentation de la température avec la profondeur, une supposition a été faite, que la partie extérieure de la croûte terrestre, appelé lithosphère (du grec litos - pierre et sfair - une balle), repose sur l'intérieur liquide. Cependant, des recherches ultérieures ont prouvé, que l'intérieur fluide de la Terre a été supposé à tort exister à une faible profondeur sous la croûte. Du cours des vibrations élastiques causées par les tremblements de terre, et transmis par ondes sismiques, suit, qu'au-dessus de la profondeur 2900 km la matière terrestre est à l'état solide.

Seule la partie extérieure de la croûte terrestre est accessible à la recherche directe. En comparant la profondeur des trous de forage, qui ont atteint presque 10 km de profondeur, avec le rayon de la Terre, avoir une longueur 6370 km, Peut être dit, cet homme connaissait la structure de la Terre directement à une profondeur d'un peu plus 1/1000 parties de son rayon. Les informations sur ses parties les plus profondes sont basées uniquement sur des hypothèses hypothétiques et sur les résultats de levés géophysiques.

L'une des réalisations les plus importantes de la géophysique est de trouver des discontinuités dans la structure de la Terre. Les observations du comportement des ondes sismiques induites par les tremblements de terre ont montré, que la Terre est composée de plusieurs zones concentriques aux propriétés élastiques différentes et d'un noyau situé au centre.

Les ondes sismiques sont constituées de vibrations transversales, se propager uniquement dans les solides, et des vibrations longitudinales. La vitesse de propagation des ondes sismiques varie, en fonction des propriétés élastiques et de la densité de l'environnement, dans lequel les vagues divergent. Surfaces, où il y a des changements dans le comportement des ondes sismiques, sont appelées surfaces de discontinuité. Le plus clair d'entre eux est en profondeur 2900 km. A cette profondeur, la vitesse des ondes sismiques diminue fortement z 13 fais 8 km / s. Les ondes de cisaillement s'arrêtent également à cette profondeur, que peut témoigner, que la partie centrale de la Terre - le noyau - est dans un état liquide d'agrégation.

Dès le début de ce siècle, une supposition a été faite, que la partie superficielle du globe se compose de deux zones de composition et de densité différentes. La zone extérieure, composé de roches riches en oxyde de silicium - silice Si)2 et oxyde d'aluminium - l'argile Al2O3 a été nommée d'après les symboles du silicium Si et de l'aluminium Al sial, tandis que la zone inférieure, riche en composés silicatés de magnésium Mg, s'appelait un sim. Sial est fait de roches, dont les principaux ingrédients sont des feldspaths (aluminosilicates de potassium, sodium et calcium), et le sima est constitué de roches composées principalement de pyroxènes et d'olivines (silicates de magnésium et de fer). Parce que la vitesse de propagation des ondes sismiques dans le schiste correspond à leur vitesse dans les granites, et en simie - vitesses en basalte, ces zones ont été appelées la couche de granit et la couche de basalte.

À une profondeur de 80-150 km, l'existence d'une asthénosphère est supposée (du grec astenos - faible), qui est formé par un basalte d'olivine vitreux, se comporter comme un corps en plastique sous l'influence de pressions prolongées. Ci-dessous, une zone intermédiaire, c'est-à-dire la mésosphère (du grec mesos - moyen, milieu), aussi appelé un manteau. Sa partie supérieure est constituée de roches appelées péridotites, dont l'ingrédient principal est l'olivine. Ils sont vraisemblablement à une profondeur d'env 413 km, où la simulation se termine. Il y a probablement aussi des péridotites ci-dessous, mais avec l'ajout de chrome Cr et de fer Fe - crofesima, et plus profond et nickel Ni - nifesima. La densité de la mésosphère augmente jusqu'à 5-6 g / cm³.

En dessous d'une zone distincte de discontinuités en profondeur 2900 km est le cœur de la Terre, appelé à partir d'une gravité spécifique élevée - barysphere (du grec barys - lourd), et des ingrédients principaux: fer fondu Fe et nickel Ni-nife. La densité du noyau est d'env 8 g / cm³. De la profondeur 5100 km le noyau est probablement à l'état solide.

Coupe transversale du globe.